Ca y est, l'école est finie, vive les vacances 2017!!

Publié le par Jumeaux 79

Ca y est, l'école est finie, vive les vacances 2017!!

Bonjour à tous,

Un grand merci à tous ceux qui sont venus au pique-nique, nous avons tous passé un très bon moment, très convivial, aussi bien les petits comme les grands!

Et maintenant, les grandes vacances sont arrivées, les monstres sont lâchés!!

Nous vous souhaitons à tous de passer de très bonnes vacances, et on se retrouvera en septembre avec une nouvelle sortie.

Très bonnes vacances!

Publié dans Les Manifestations

Partager cet article

Repost 0

Dimanche 25 Juin 2017: Pique-Nique

Publié le par Jumeaux 79

Chers adhérents,
 
Après le succès de notre pique-nique de l'an dernier, nous avons décidé de nous retrouver cette année au plan d'eau de Verruyes.
 
C'est un lieu idéal pour se réunir et pique-niquer, pour échanger et discuter mais aussi pour profiter en famille des activités à disposition.
Ce pique-nique aura donc lieu le Dimanche 25 Juin 2017 au plan d'eau de Verruyes.
Vous trouverez diverses activités sur place telles que des chemins piétons autour du plan d'eau, l'aire de jeux pour enfants, des pédalos...
 
L'association vous offrira l'apéritif.
N'oubliez pas d'apporter votre pique-nique, des tables, des chaises ou couvertures et des parasols ainsi que des jeux de plages, ballons, boules de pétanque, palets, raquettes... et les maillots de bain!!
 
Le rendez-vous est fixé vers 11 h 30 près de l'aire de jeux pour les enfants.
 
Afin de faciliter l’organisation de ce pique-nique, nous vous demandons de bien vouloir nous retourner avant le 18 Juin 2017:
- soit par voie postale le coupon réponse reçu par email
- soit par email, en précisant vos noms et numéro d'adhérent 2017
 
Nous vous espérons très nombreux et vous remercions par avance de votre présence.
 
Le bureau
Plan d'eau de Verruyes (Deux-Sèvres)

Plan d'eau de Verruyes (Deux-Sèvres)

Publié dans Les Manifestations

Partager cet article

Repost 0

Retour sur nos partenaires locaux et nationaux

Publié le par Jumeaux 79

Depuis quelques années, la Fédération Jumeaux et Plus a multiplié les partenariats nationaux, l’association départementale du 79 les partenariats locaux.

Voici donc un petit retour sur nos partenaires actuels et leurs offres lorsque vous leur présentez votre carte Jumeaux et Plus...

 

Vous êtes enceinte et vous attendez deux ou trois heureux événements ? Ces futures naissances vous angoissent un peu et vous souhaitez être accompagné(e)s ?

Myriam Ernoult, sophrologue de Bien-Etre et Bien Naître, vous propose un accompagnement à la naissance, des massages pour maman ou bébé ainsi qu’un atelier de portage.

Vous souhaitez préparer l’arrivée de vos bébés ? La Centrale des Multiples (CDM), site réservé aux familles de multiples, Baby Préma et Berceau Magique vous proposeront tous les articles de puériculture et de cadeaux pour bébés et mamans livrés directement chez vous.

Si vous avez besoin de vêtements Bulbille vous confectionne des vêtements écolo et Made in Normandie, nos partenaires Bébé Cash et Changes vous permettent d’avoir toujours un paquet de couches d’avance !

 

Maman de multiples, vous souhaitez vous faire plaisir ? Vous êtes à la recherche d’un cadeau pour la fête des mères ? Les Bricoles de Poulette vous proposent des accessoires très créatifs!

Allison d’Aligâteaux vous « pâtissera » des magnifiques et délicieux gâteaux et cup cakes pour vos repas de fêtes et Jessica Ménard, photographe, immortalisera vos enfants et vos moments les plus heureux.

Pour vos sorties, nous vous proposons une promenade aux Ecuries des Rangs près de Vasles ou à Toboggan et Compagnie à Chauray.

Si vos enfants rentrent à la crèche, à l’école ou partent en colonie, A-qui-S vous propose des étiquettes autocollantes et textiles personnalisées expédiées sous 8 jours.

Enfin, retrouver la liste de tous nos partenaires nationaux dans le petit livret que la Fédération vient d’éditer.

N’hésitez pas à revenir vers nous pour connaître les modalités et les codes avantages de nos partenaires.

 

NB : Sachez également que votre carte d’adhérent est valable sur tout le territoire français et que vous pouvez contacter l’association départementale de votre lieu de villégiature pour accéder aux partenaires locaux.

Partager cet article

Repost 0

Dimanche 21 mai: Bourse aux vêtements: Annulée

Publié le par Jumeaux 79

Nous sommes au regret de vous annoncer que le peu d'exposants inscrits pour la bourse de printemps nous oblige à prendre la décision d'annuler la manifestation prévue le dimanche 21 mai 2017 à Mougon.
 
A très bientôt pour le prochain rendez-vous: le pique-nique à Verruyes le dimanche 25 juin.

Publié dans Les Manifestations

Partager cet article

Repost 0

Dimanche 21 mai: Bourse aux vêtements, jouets et puériculture : Printemps 2017

Publié le par Jumeaux 79

Bonjour à tous,
 
La bourse de printemps de l'association Jumeaux et plus 79 se déroulera :
 
                  le dimanche 21 mai à la salle des fêtes de Mougon
 
8h00 : ouverture de la salle aux exposants pour la mise en place 
9h00 à 13h00 : ouverture au public
 
Une collation sera offerte par l'association à chacun des exposants.
 
Nouveau: un membre du bureau sera disponible de 10h30 à 11h30 pour répondre à vos questions et prendre contact pour ceux qui le désirent.
 
Afin d'organiser au mieux cette manifestation, nous vous serons reconnaissants de bien vouloir nous retourner le coupon de participation avant le dimanche 14 mai que vous avez reçu par email.

 

Nous vous espérons nombreux à nos côtés.

 
N'hésitez pas à diffuser l'affiche jointe autour de vous !!!
 
 
Gaëlle (secrétaire adjointe) et l'ensemble du bureau.
Dimanche 21 mai: Bourse aux vêtements, jouets et puériculture : Printemps 2017

Publié dans Les Manifestations

Partager cet article

Repost 0

La scolarisation des multiples

Publié le par Jumeaux 79

Tout d’abord, un grand merci à l’association Jumeaux et Plus 17 de nous avoir invité à leur conférence « La scolarisation des multiples » animée par Fabrice Bak qui a eu lieu le 8 avril dernier.

 

Les différentes étapes de développement des multiples

* De la naissance à 2 ans : l’entité gémellaire

C’est cette étape qui est particulière aux multiples. Les multiples se côtoient depuis qu’ils ont grandi dans le ventre de leur mère et sont toujours ensembles depuis leur naissance. Les laisser ensemble est important car même s’ils ne parlent pas, ils communiquent ensemble.

Pour illustrer cette communication, voici la vidéo diffusée :

* De l’âge de 2 ans à 6-7 ans : la complémentarité

Après la période de fusion vient celle de la complémentarité. Les enfants vont rechercher leurs singularité, ils vont s’opposer et développer des capacités et des aptitudes complémentaires.

La première année de maternelle est une étape importante car elle permet de voir le développement de chaque enfant. On peut observer des éléments de parasitage comme du retard dans le langage, des difficultés d’ordre psycho affectif (liée à la construction de l’identité) ou d’ordre cognitifs (spatialisation, raisonnement, généralisation). Ces éléments de parasitage s’expliquent par le fait que les multiples ont vécu une phase fusionnelle ce qui peut retarder la maturité cognitive de 6 à 9 mois.

Si c’est difficultés ne s’estompent pas, ne pas hésiter à en discuter avec l’équipe enseignante.

* A partir de 6-7 ans : l’autonomie (phase 1)

C’est à partir de cet âge-là que les enfants ont intégré / digéré leur particularité gémellaire et qu’ils vont s’autonomiser l’un vis-à-vis de l’autre.

Vers le CM1/CM2, il est intéressant de les laisser dans la même classe pour leur apprendre à travailler ensemble et favoriser l’émulation (et non la compétition), aptitudes qui les aideront au collège.

* A partir de 11-12 ans : la puberté (et la phase 2 de l’autonomie)

C’est à partir de cet âge-là que les adolescents ont la capacité à raisonner par eux-mêmes (raisonnement hypothético-déductif) mais le rôle des parents est de les « ancrer dans le réel* ».

L’adolescence est « est monde à part, où plein de choses se passent ». Mais pour des multiples, c’est une période charnière qui peut influer sur leur vie future, c’est à cette époque qu’ils vont devoir réorganiser le lien gémellaire afin de permettre l’accueil au « tiers ».

A la séparation d’avec les parents s’ajoute la séparation d’avec son co-jumeau. C’est une difficulté supplémentaire qui va redéfinir la relation avec son frère, sa sœur, trouver un équilibre entre la proximité et la distance, la ressemblance et la différence, …

Les filles entrent plus tôt dans l’adolescence, les garçons un peu plus tard, les couples fille-garçon ont l’avantage d’avoir un « allié » dans le camps adverse (fille ou garçon) car l’adolescence est tournée vers la « découverte » de l’autre sexe.

Ci-dessous l’illustration des différences entre le cerveau des filles et des garçons.

 

 

La scolarisation des multiples

* Les adolescents peuvent raisonner par eux-mêmes mais ils n’ont pas encore la connaissance et les codes de la société. Le rire permet de « cacher » ce qu’ils ne comprennent pas, notamment ce qui touche à la sexualité. Le rôle des parents est d’identifier les malaises ou incompréhensions et de leur expliquer. De même, il faut être attentif aux signes de détresse et de dépression.

Les multiples et l’école

 

Sur les plans psycho affectifs et cognitifs, s’il n’y a pas de problèmes d’ascendance prégnante (situation de dominance), le professeur Bak recommande de laisser les multiples ensembles, jusqu’en CM2, et surtout la première année de maternelle : ils doivent se séparer de leurs parents, voir leur co-jumeau (jumelle) les rassurent.

S’il doit y avoir séparation, il faut surtout bien préparer la séparation, ne jamais l’imposer car pour chaque couple de jumeaux, il y a une séparation différente.

La séparation ne doit pas intervenir dans un contexte psycho affectif difficile (séparation des parents, décès, etc.).

 

En revanche, la séparation au collège, en 6ème est préconisée. Si les enfants sont très angoissés vis-à-vis de cette rentrée, la discussion est encore possible tout en négociant une séparation pour l’année suivante de façon ferme et bien sûr si cela est possible en fonction des options.

 

Dégémelliser

C’est René Zazo qui a popularisé ce terme au milieu du XXème siècle. Pour lui, dégémelliser c’est séparer les jumeaux afin que chacun se développe de manière autonome. Cela était peut-être vrai dans les années 60 où les jumeaux et souvent aussi les fratries pouvaient dormir dans la même chambre, dans le même lit mais aujourd’hui cela revient à nier le lien gémellaire qui est un lien particulier pour toute la vie.

Dégémelliser, c’est aussi une réponse à l’angoisse des « singletons » qui ne distinguent pas les jumeaux, surtout les monozygotes, l’angoisse de se retrouver face à un « bloc » indissociable.

Ce sont ces angoisses que l’on peut retrouver chez les pédagogues scolaires.

 

Souvent (ou trop souvent), l’institution scolaire applique cette consigne en expliquant aux parents que c’est pour le bien des enfants et le jour de la rentrée des parents se retrouvent devant le fait accompli : leurs enfants sont dans des classes séparées.

Une séparation précoce peut entraîner des conséquences cognitives et psycho affectives sur le développement des enfants.

 

Quels sont les recours des parents face aux enseignants ? Tout d’abord la discussion et la négociation car ce sont les parents qui connaissent le mieux les enfants. Maintenir le dialogue tout en expliquant vos arguments avec fermeté, ne jamais rentrer en conflit frontal avec l’équipe enseignante car cela pourrait se retourner contre les enfants*.

Il est à noter que l’école maternelle n’est pas obligatoire et qu’en cas de conflit très dure avec les parents, le directeur/ directrice de l’école peut tout à fait refuser les enfants.

 

Si les enfants sont en primaire, l’école est obligatoire et ne peut refuser vos enfants. En cas de conflit, les parents peuvent :

- demander une réunion pédagogique où parents, enfants, enseignants et directeur discutent autour d’une table

- convoquer l’inspecteur de circonscription pour trancher (mais il n’émettra qu’un avis en maternelle car l’école n’est obligatoire qu’à partir de 6 ans)

- se référer à la décision de justice et à la réponse ministérielle qui se trouve dans ce document page 7 et 8

- éventuellement faire appel à un membre de l’association Jumeaux et Plus

 

*Idem, si vous rencontrez des difficultés à l’école, il est recommandé de passer par l’association des parents d’élèves pour rester anonyme afin d’éviter d’éventuelles stigmatisations des enfants.


 

Retours sur des expériences de parents de multiples en Deux-Sèvres :

Personnellement, mes deux garçons sont rentrés en classe de Petite section dans une école de quartier de Niort. Il n’y avait qu’une classe par niveau et leur maîtresse s’est retrouvée en début d’année avec deux couples de jumeaux (2 garçons et 2 filles) sans que cela ne pose de problème particulier. C’est cette maîtresse qui leur a expliqué que chacun pouvait faire une activité différente, les débuts de leur autonomisation de l’un vis-à-vis de l’autre.

L’année suivante, à la veille de la rentrée, la directrice nous a appelé nous prévenant de la très probable possibilité d’avoir 2 classes de petits-moyens pour nous demander notre souhait de séparer ou non nos garçons, et l’année suivante elle a fait de même.

Cet échange a continué avec le directeur du primaire lorsque nous avons émis le souhait de les séparer pour le CP puisque les élèves étaient encore suffisamment nombreux pour avoir 2 classes. La difficulté fut alors de choisir quel garçon irait dans la classe à double niveau, les deux ayant le niveau pour suivre.

 

Une autre expérience dans une commune de l’agglomération de Niort. Suite à une mobilité professionnelle des parents venant d’une autre région et en milieu d’année, un couple de jumeaux garçon-fille a été séparé en maternelle au prétexte que c’était le mieux pour eux, pour faciliter leur intégration alors que dans leur ancienne école ils étaient ensembles.

Résultat : aucun des deux enfants ne se sont faits d’amis, ils se cherchaient quand ils étaient en classe et communiquaient peu avec les autres enfants et lorsqu’ils se retrouvaient en récréation, ils ne jouaient qu’entre eux.

La situation s’est améliorée en déménageant dans une ville plus petite où l’école les a accueillis dans la même classe.

Ne pas dégémelliser mais individualiser

 

Selon le professeur Bak, dégémelliser est un non-sens, une négation du lien gémellaire.

En tant que parents, notre rôle est d’accompagner le développement de la personnalité de nos enfants, de les observer, de découvrir leurs préférences et de les respecter car ils resteront toujours le compagnon idéal l’un pour l’autre.

Etre parents, c’est ne jamais vivre dans la certitude, se questionner en permanence.

 

Individualiser ses enfants consiste à :

- accepter et à permettre à chaque enfant de se développer dans ce lien gémellaire

- faire accepter à l’entourage que ce sont des compagnons idéals

- se positionner en médiateur et à favoriser l’émulation et non la compétition*

- les aider à se positionner l’un vis-à-vis de l’autre et à lutter avec eux contre le regard de la société qui est fascinée par les jumeaux.

 

Le défi des parents est de les aider à passer par toutes les étapes de développement et de ne pas les laisser dans la fusion ou dans la complémentarité qui auront des conséquences sur leur futur.

Par exemple, si les enfants sont fusionnels, ils ne auront du mal à s’investir dans une relation amoureuse et à laisser de la place aux conjoint(e)s.

* ne pas les comparer pendant la petite enfance

 

A l’adolescence, les parents délaissent le rôle d’arbitre pour endosser celui de guide (car scientifiquement l’adolescence se termine à 25 ans!) en repositionnant/ fixant les règles mais aussi :

- admettre leur besoin d’intimité

- encourager chacun dans ses spécificités

- les accompagner en devenant un négociateur

- établir des règles en fonction de leur maturité

 

L’aide et le retour d’expérience d’autres parents de jumeaux adolescents sont vivement recommandés voire indispensables pour mieux naviguer sur cet océan agité!

 

Les différents troubles repérés en milieu scolaires

 

Il existe différents troubles qui se révèlent lors de la scolarité mais les jumeaux ne sont pas plus sujets à ces troubles que les autres enfants.

 

Ces troubles sont d’origine fonctionnelle, c’est-à-dire qu’une fonction intellectuelle ou motrice s’est peu développée ou pas assez ou alors pas du tout et qu’il faut la rééduquer.

 

Pour chacun de ces troubles, un diagnostic complet est établi qui prend en compte 4 domaines (affectif, social, bio physiologique et cognitif) afin de limiter les erreurs de diagnostic.

Ce diagnostic est important car il permet

- d’expliquer aux parents et à l’enfant la source des difficultés et permet ainsi de déculpabiliser

- de mettre fin à la dévalorisation

- de réapprendre la confiance en soi

- d’instaurer un suivi personnalisé et pluri-professionnel de l’enfant

 

Un protocole complet est mis en place pour chaque trouble diagnostiqué.

 

A- le TDAH

C’est le trouble du déficit d’attention et d’hyperactivité, le plus connu, seuls 3 à 5 % des enfants sont touchés, 9 garçons pour 1 fille, qui doit être observé pendant au moins 6 mois.

Un bilan complet est prescrit et si ce bilan ne révèle pas de problèmes physiologiques, alors l’enfant souffre plus d’un problème psycho-affectif.

 

Car le trouble TDAH est d’origine fonctionnelle, une rééducation de ce dysfonctionnement est obligatoire par une prise en charge neuropsychologique que seuls des neuropsychologues sont en mesure d’assurer.

Pour information, lors du traitement de ce trouble, un médicament type Ritaline est prescrit mais la durée moyenne de cette prescription est de 2 ans car la prise en charge neuropsychologique éduque la fonction mal ou non développée et c’est cette rééducation qui permet la diminution très sensible des troubles de l’attention.

B- Les dyslexies

Ce sont les troubles de la lecture, observés depuis au moins 2 ans. Il existe 5 formes de dyslexies que les orthophonistes identifieront lors du bilan demandé.

C- La dysorthgraphie

D- Les dys praxies

Il s’agit de l’harmonisation des gestes.

Par exemple, un dysfonctionnement d’un muscle de l’avant bras peut être la cause d’une écriture qui ne suit pas les lignes.

E- Les syndromes de dysfonctionnement non verbal

 

Pour résumer, le lien gémellaire est une aide mutuelle pour la vie et être jumeau apporte aussi des avantages :

- ils ont plus d’empathie

- ça permet d’entrer plus facilement en contact avec les autres (attirance/ fascination des jumeaux)

- ils accèdent à plus de copains

- se réconfortent l’un l’autre si besoin

- ils peuvent faire des blagues

 

Pour aller plus loin sur le sujet, ci-dessous les recommandations du professeur Bak :

Livres :

- L’éducation des Jumeaux et Multiples de 3 à 18 ans de Christina Baglivi Tinglov

- Même pas grave ! L’échec scolaire ça se soigne du Dr Olivier Revol

- Maman, j’aime pas l’école de Fabrice Bak et Monique Tantôt

 

Sur les problématiques de fusion ou de complémentarité qui continuent à l’âge adulte :

- Film Faux-semblants de David Cronenberg

- Le mystère des Jumeaux de Nils Tavernier

 

Vous pouvez aussi retrouver le dossier de la Fédération ici qui met à disposition un petit dépliant sur ce sujet. N’hésitez pas à le demander à Muriel notre secrétaire.

Vous trouverez l’ancienne version ici.

 

Publié dans Les Dossiers

Partager cet article

Repost 0

Samedi 13 mai: Soirée bowling entre papas

Publié le par Jumeaux 79

Samedi 13 mai: Soirée bowling entre papas
Bonjour à tous,
 
J'espère que vous allez tous bien.
 
L'ensemble du bureau a le plaisir de vous proposer une soirée entre "papas" au bowling de Chauray (rue du Gay-Lussac) le samedi 13 mai 2017 à partir de 21h00.
 
Afin d'organiser au mieux cette soirée, merci de bien vouloir remplir le bulletin de participation avant le dimanche 7 mai 2017.
 
Cordialement,
 
Gaëlle
Secrétaire adjointe

Publié dans Les Manifestations

Partager cet article

Repost 0

Adhérez !

Publié le par Jumeaux 79

Vous êtes parents ou futurs parents de multiples, rejoignez-nous en devenant adhérent!

 

Adhérer, c'est devenir un citoyen acteur en participant à ce grand mouvement de défense des intérêts des familles de multiples,

 

Adhérer, c'est lui donner du poids auprès des élus et des pouvoirs publics,

 

Adhérer, c'est soutenir ce mouvement qui s'investit dans la recherche sur la gémellité, dans le suivi clinique de ces grossesses si particulières,

 

Adhérer, c'est aussi soutenir notre action auprès de nombreuses familles de multiples dans les Deux-Sèvres et nous aider à continuer cette action dans les années à venir,

 

Adhérer, c'est rencontrer d'autres parents qui vivent la gémellité au quotidien, qui peuvent échanger avec vous, vous conseiller et vous aider lors de rencontres et de manifestations organisées par l'association,

 

Adhérer, c'est bénéficier de nos services comme la location de poussettes, les bourses aux vêtements,

 

Adhérer, c'est aussi bénéficier de réductions et des avantages négociés auprès de partenaires locaux et nationaux pour vos achats, vos sorties, vos vacances,

 

Adhérer, c'est enfin recevoir le magazine bi-annuel Multiples Infos de la Fédération avec ses dossiers pratiques, ses témoignages de parents de multiples.

 

L'association Jumeaux et Plus 79 est gérée et animée uniquement par des parents bénévoles et se veut un lieu convivial et chaleureux de rencontres et d'échanges autour d'un point commun: nos enfants multiples

 

Ci-dessous le formulaire à compléter et à retourner à l'adresse indiquée avec les pièces demandées.

 

 

Adhérez !

Nous vous attendons nombreux!

Soutenez-nous !


Les dons aux associations et fondations à but non lucratif reconnues d’intérêt général ou d’utilité publique comme Jumeaux et Plus ouvrent droit à une réduction d’impôt sur le revenu égale à 66% des dons, dans la limite de 20% du revenu imposable.

Par exemple :
Pour un don de 20€, il reste 6€80 à votre charge après déduction fiscale
Pour un don de 30€, il reste 10€20 à votre charge après déduction fiscale

Pour nous soutenir, c'est par ici

Publié dans Adhérer

Partager cet article

Repost 0

Le nouveau bureau de 2017

Publié le par Jumeaux 79

Comme annoncé en février, le nouveau bureau s’est réuni autour de Stéphane le Président et Emilie, la secrétaire qui laissait sa place.

 

Les mamans qui se sont présentées lors de l’AG ont permis de redistribuer les tâches du secrétariat et celles du Président.

 

Voici donc notre nouveau bureau :

Bureau 2017

Bureau 2017

Photo

Au premier plan du gauche à droite : Barbara et Emilie

Au second plan du gauche à droite : Gaëlle, Stéphane, Muriel et Virginie

 

Le Président :

Stéphane, papa de jumelles de 4 ans, continue les tâches de suivi administratif (publipostage/ UDAF) intègre aussi le suivi et la création des partenariats.

 

La secrétaire :

Muriel, maman de jumeaux fille garçon de 5 ans, reprend les tâches liées aux demandes d’information et l’accueil/l’adhésion des nouveaux adhérents.

 

La secrétaire adjointe :

Gaëlle, maman de jumeaux fille garçon de 4 ans, reprend les tâches liées à l’organisation des activités de l’association (manifestations et info aux adhérents)

 

La trésorière :

Virginie, maman de jumeaux fille garçon de 4 ans, reprend la gestion des comptes et l’établissement du bilan financier pour la fin d’année.

 

Gestion des mises à disposition des poussettes :

Emilie, notre ancienne secrétaire, maman de jumelles de 4 ans et belle-maman de deux grands de 11 et 12 ans, reprend cette tâche avec son conjoint et Amélie, maman de jumeaux de 4 ans (non présente sur la photo).

 

Gestion du blog/ Page Facebook :

Barbara, maman de jumeaux de 8 ans et d’un garçon de 3 ans, reprend l’animation du blog et de la page Facebook.

 

Même si nous avons sauvé l’association grâce à l’engagement de ces adhérents cités ci-dessus, nous sommes toujours ouverts pour écouter vos idées, vos envies, vos bons plans, pour accepter votre aide ponctuellement, pour vous accueillir en tant que bénévole afin d’organiser des manifestations qui vous tiennent à coeur (les rencontres entre parents) et pour :

  • pour partager votre expérience à travers des témoignages
  • pour nous représenter auprès des institutions locales (UDAF, CAF)
  • pour devenir familles référentes au nord du département (zone Thouars-Bressuire, zone Parthenay)
  • Pour mettre en place des réunions pour les futurs parents de multiples

 

N'hésitez pas à nous faire signe!

 

Publié dans L'association

Partager cet article

Repost 0

Accueillir des multiples en Deux-Sèvres

Publié le par Jumeaux 79

Deuxième partie : Préparer l’arrivée des multiples

 

L’annonce d’une grossesse de multiples est souvent déstabilisante. Si l’annonce à vos proches reste encore prématurée, n’hésitez pas à nous contacter pour partager vos éventuelles angoisses, vos doutes, nous vous apporterons un soutien moral. Les sage-femmes de la PMI sont aussi à votre écoute.

=> Le soutien et les aides de l’Etat

 

* La Protection Maternelle Infantile (PMI)

La PMI propose plusieurs services dans le cadre de ses missions de protection des futures et jeunes mamans et des jeunes enfants. Elle regroupe plusieurs professionnel(le)s de la maternité et de la petite enfance telles que les sages-femmes, des puéricultrices, des techniciennes de l’intervention sociale et familiale (TISF).

Un suivi par une sage-femme de la PMI peut se faire en complément du suivi par le médecin/gynécologue plus médicalisé, les sages-femmes, puéricultrices et TISF peuvent également se déplacer à domicile.

Les PMI en Deux-Sèvres

 

* La Caisse d’Allocations Familiales (CAF) et la MSA

La CAF est l’organisme qui alloue des prestations familiales dont principalement:

- la prime à la naissance

- l’allocation de base

- les allocations familiales

- les différentes allocations si on arrête ou non son activité professionnelle

Dans le cas de multiples, la prime de naissance et l’allocation de base* sont multipliées par le nombre d’enfants à naître et donne droit aux allocations familiales (attribuées dès la naissance du deuxième enfant).

* ce qui n’est pas le cas si deux enfants d’âge différent ont moins de 3 ans

La CAF peut aussi proposer d’autres services comme l’aide à domicile et organise des ateliers collectifs maternité qui permettent de vous informer sur le déroulement de la grossesse, des aides et de rencontrer des professionnels de santé.

La MSA propose les mêmes prestations à ses membres.

=> Les préparatifs à la maison

 

Une grossesse de multiples se révèle fatigante, surtout les deux derniers mois. Les accouchements prématurés sont aussi une raison de préparer la maison en avance. Le septième mois est un bon compromis ce qui permettra de se reposer jusqu’à l’accouchement.

Un seul mot pour ses préparatifs : il vous faut une maison PRATIQUE.

 

* Une ou plusieurs chambres ?

Les premières années, il est préférable de placer les bébés dans une même chambre. Vous allez vous lever souvent la nuit, on tend l’oreille pour reconnaître quel bébé est réveillé, si en plus il faut réfléchir à « il est dans quelle chambre déjà ? » .

En plus, cela vous permettra d’installer une table à langer, un baby-phone (si besoin), une armoire, etc...

 

* La préparation de la chambre

Si vous souhaitez faire des travaux dans la chambre, il faut les faire le plus tôt possible afin d’évacuer les odeurs de peinture, de colle, etc.

Pour des raisons d’hygiène et de sécurité, la chambre des enfants ne devrait comporter que des lits, une table à langer à la bonne hauteur (pour éviter les maux de dos) et une armoire pour les vêtements et la réserve de couches !

 

Prenez le temps de préparer/installer votre table à langer, c’est un équipement important où vous allez passer beaucoup de temps à changer vos bébés et à leur apporter les soins nécessaires.

Le nécessaire dont vous avez besoin à porter de mains : les couches, le produit et la crème pour le change, les lingettes (sèches ou humides), le nécessaire pour les soins (vitamines, serum phy, compresses, coton-tiges, brosse à cheveux, thermomètre, etc.), de la place pour les vêtements du jour, …

 

* Le matériel de puériculture : neuf ou occasion ?

Là, c’est la grande question qui relève plus de votre choix de vie, de vos envies… et de vos moyens. Souhaitez-vous réellement investir dans une poussette double ? Allez-vous garder tous les vêtements que vous achèterez ? C’est face à ces questions que vous allez faire des choix.

Au vu des dépenses, vous pouvez faire un mix : choisir l’occasion pour les vêtements, certains jouets et acheter neuf le matériel de sécurité (sièges auto).

Le matériel dont vous aurez besoin dans un premier temps sont les lits et les transats. Les tours de lits sont proscrits car ils représentent un risque d’étouffement et de mort subite du nourrisson.

Si vous optez pour les biberons, n’en achetez pas trop d’un coup. Choisissez des biberons de 90 ml plus facile à manier les premiers mois.

Pour le choix de la poussette, notre association vous offre la possibilité d’en louer à moindre coût. Vous pouvez opter aussi pour le portage en écharpe jusqu’aux 6 mois des bébés et prendre alors une poussette pour enfants rapprochés (le siège avant est pour un enfant de 6 mois minimum car il doit se tenir assis. Si vous êtes sportifs, vous pouvez aussi choisir une charrette à vélo mais pas avant 2 mois. Enfin si vous avez de la place et qu’une personne est à vos côtés, il est possible d’acheter 2 landaus pour des sommes dérisoires à Emmaüs pour les premiers mois.

 

Vous l’aurez compris, la manière dont vous allez vous équiper sera le reflet de votre mode de vie. N’hésitez pas non plus à faire appel à votre famille, à votre entourage (amis et collègues de travail) qui pourront vous prêter du matériel.

 

* Les vêtements

Si vous attendez des bébés de même sexe, vous pouvez choisir un code couleur pour les reconnaître en un clin d’oeil.

Ensuite deux écoles s’opposent : acheter beaucoup de vêtements pour regrouper les lessives ou en acheter moins et faire une lessive tous les deux jours.

A leur naissance, les bébés seront si petits que vous souhaiterez les manipuler le moins possible. Pensez aux bodies qui s’ouvrent sur le devant, demandez aux grand-mères de tricoter des brassières en laine, investissez dans les pyjamas s’ouvrant sur le devant et surtout dans les bavoirs. Car il vaut mieux changer 10 fois de bavoirs par jour que de pyjama !

Les bonnes occasions : l’achat au kg de layette dans les associations type Emmaüs, le Secours Populaire, Secours Catholique. C’est souvent des prix modiques et vous pouvez très bien y trouver des vêtements de marque.

 

Faut-il acheter des vêtements « préma » ? Tout dépendra du déroulement de votre grossesse. Si les jumeaux sont en général plus petits, il peuvent tout à fait atteindre les 3 kg chacun en fin de grossesse.

=> Les petits + d’une maison pratique

 

=> Pensez à un code couleur qui vous permettra d’identifier rapidement vos bébés afin de les appeler par leur prénom très tôt sans vous tromper.

 

=> Les tables à langer : si vous avez une maison à plusieurs étages, n’hésitez pas à en mettre une à chaque étage, cela vous permettra de rester sur place tout en ayant un œil sur l’autre (ou les autres).

 

=> En fin de grossesse, préparez-vous des petits plats à congeler. Une fois les bébés là, vous aurez moins de temps pour préparer des repas équilibrés.

 

=> Acheter des tétines ou sucettes (de couleurs différentes) pour nourrissons car même si vous êtes contre, certains bébés ont un besoin physiologique de téter. Elles peuvent être utiles quand ils pleurent. Ce besoin peut être ponctuel et les bébés les refusent quand ils n’en ont plus besoin.

 

=> N’achetez pas tout trop tôt, vous allez encombrer votre maison et vous pouvez aussi changer d’avis.

 

=> Si vous souhaitez acheter une réserve de couches, achetez plusieurs tailles ! Les bébés prennent rapidement du poids, alors panachez les tailles.

 

=> Les courses « drive » permettent de gagner du temps. Utilisez aussi les services de livraison à domicile surtout pour les achats volumineux.

 

=> Préparez une petite liste de choses que le papa aura à faire après la naissance : prévenir sa hiérarchie de son absence, déclarer la naissance des enfants à la mairie, demander des extraits de naissance (pour avertir administrations, employeurs, CE, mutuelles, Jumeaux et Plus, …), les mails avec listes de destinataires pour la famille, les amis, les collègues, etc...

 

=> Si vous souhaitez anticiper le suivi journalier de vos bébés, inspirez-vous de celui-ci ci-dessous à imprimer sur une feuille de couleur (une pour chaque enfant). Cela peut sembler excessif mais vous pourrez répondre aux questions du docteur/pédiatre lors de la première visite, et pour chaque bébé !

Vous ne pourrez plus vous fier plus à votre mémoire, le manque de sommeil et la fatigue influe en premier lieu sur celle-ci.

 

=> Investissez dans un lave-vaisselle si vous n'en avez pas. Il facilite la vie après la naissance et sera très utile dès la diversification alimentaire.

 

=> Et surtout reposez-vous ! Votre corps est mis à rude épreuve pendant cette grossesse, l’accouchement aussi car il va perdre jusqu’à 15 kg en quelques heures. Prenez soin de vous !

Suivi bébés

Suivi bébés

Publié dans Les Dossiers

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>